Optimiser le transport dans la logistique e-commerce

Optimiser le transport dans la logistique e-commerce

Optimiser le transport dans la logistique e-commerce : enjeux, solutions, conseils

Dans le monde du e-commerce, optimiser le transport dans la chaîne logistique est un des facteurs clés de la réussite d’une marque et de la satisfaction de ses clients. Le respect des délais, la maîtrise des coûts et le suivi des colis en temps réel participent pleinement à l’expérience client, mais ils représentent aussi des défis quotidiens pour les acteurs de la supply chain. Quels sont les enjeux spécifiques liés au transport ? Quelles solutions existent ? Nos conseils.

Les problématiques du transport dans la chaîne logistique e-commerce

Les différents types de transport du e-commerce

Le transport est un maillon clé de la chaîne logistique e-commerce. Il prend cependant une forme différente, que l’on parle de la phase d’approvisionnement auprès du fournisseur ou de la livraison auprès du client final.  

  • En amont de la chaîne : il s’agit des mouvements de marchandises depuis les usines ou les ateliers de fabrication des marques e-commerce vers une plateforme logistique. Cette étape offre de la visibilité sur le volume à transporter. Cela permet de planifier et d’optimiser les trajets et les coûts grâce à la consolidation des commandes. Elle est généralement assurée par des camions traditionnels, dans le cadre de tournées préétablies par les transporteurs
  • En aval de la chaîne : il s’agit ici des livraisons de colis à effectuer à la demande, depuis l’entrepôt logistique jusqu’aux clients du e-commerçant. Le transport s’organise ici comme un service sur mesure.

L’optimisation du transport consiste à améliorer l’efficacité et la rentabilité des trajets tout au long de la chaîne logistique. Cela inclut la maîtrise des coûts, la minimisation des erreurs et l’amélioration des délais.

Les défis liés au transport en e-logistique

Le transport des produits vers le client final, en aval de la supply chain, diffère considérablement du transport traditionnel. La logistique e-commerce, appelée aussi e-logistique, présente des spécificités particulières qui, cumulées, représentent autant de défis à relever pour l’organisation des livraisons. Il s’agit notamment de : 

  • La typologie des colis : 

En e-commerce, le transport concerne principalement des petits colis légers, davantage sujets aux risques de perte et de vol. De plus, leur faible volume ne favorise pas les économies d’échelle, ce qui complique la négociation de tarifs avantageux avec les transporteurs. 

  • Le manque de visibilité sur les commandes : 

Les commandes sont ponctuelles et imprévisibles, ce qui empêche la planification de flux réguliers avec les transporteurs, et la consolidation de plusieurs livraisons vers une même destination.

  • La fluctuation de la demande : 

De nombreux produits e-commerce connaissent des variations saisonnières (Noël, soldes, collection hiver ou été, etc.). Cela impose aux logisticiens d’ajuster continuellement l’offre de transport à la demande, tout en gardant une maîtrise des coûts et en assurant la disponibilité des camions à tout moment de l’année. 

  • La contrainte de délai : 

La capacité à livrer vite est un des piliers du e-commerce. Les clients sont volatils et leur décision d’achat est liée aux modalités de livraison. Cette exigence de délais serrés engendre de multiples petits trajets qui nuisent à l’optimisation du taux de remplissage des camions.

  • La géographie des livraisons : 

Les livraisons e-commerce peuvent se faire à l’échelle nationale ou internationale, avec des contraintes différentes selon les destinations (urbaines ou rurales) et les modes de transport (routier ou aérien). Il est plus facile par exemple de consolider des commandes vers les grandes villes que vers les zones rurales où la demande est plus faible.

  • L’accessibilité du lieu de livraison : 

Le profil varié des clients (particuliers, grossistes, boutiques, points relais, etc.) nécessite de s’adapter à leurs horaires d’ouverture ou de leur présence à domicile. Le lieu de livraison peut présenter des contraintes spécifiques, telles que des difficultés de stationnement (centre-ville) ou d’accessibilité (ruelles étroites, manque d’ascenseur, etc.).

  • La difficulté à optimiser les itinéraires :

Le manque de visibilité sur les commandes à venir, couplé au large périmètre à livrer complexifie l’optimisation des itinéraires. Ce schéma exige de travailler avec plusieurs transporteurs différents

  • La traçabilité des colis : 

Le suivi des colis est impératif dans le monde de la vente en ligne. Les acheteurs souhaitent être informés du statut de leur commande à tout moment. L’accès à des données fiables et actualisées, via un numéro de tracking ou des notifications, est un facteur de satisfaction du client : cela ajoute une contrainte au logisticien. 

  • La réduction de l’impact carbone : 

Les marques e-commerce s’engagent de plus en plus à limiter leur empreinte carbone. La recherche de modes de livraison durables et écoresponsables devient un critère de choix de plus en plus important, et les entreprises du transport doivent s’y conformer. 

  • La maîtrise des coûts : 

En e-commerce, le coût de livraison s’ajoute au prix du produit acheté par le e-consommateur. Il est donc crucial pour les marques de maîtriser les coûts logistiques pour rester compétitifs.

L’impact du transport dans la fidélisation du client

Une étude Uber-Ipsos menée en juillet 2023 a révélé que 88 % des acheteurs e-commerce considèrent la livraison comme un critère d’achat essentiel, et que 9 acheteurs sur 10 ont déjà abandonné leur panier en ligne par manque d’options de livraison adaptées.

Ces chiffres soulignent l’impact énorme de la livraison dans le succès (ou non) des marques e-commerce. Contrairement aux boutiques physiques, celles-ci dépendent entièrement d’une chaîne d’expédition pour distribuer leurs produits. La logistique et le transport ne sont pas seulement des services, ils sont le prolongement de la marque et du produit dans le parcours client. Une livraison ratée, un colis perdu ou abîmé, un manque d’information en cours d’acheminement suffisent à dissuader le e-consommateur de repasser commande. 

L’image de la marque est étroitement liée au professionnalisme des prestataires logistiques qui l’accompagnent. Le transporteur choisi et sa qualité de service représentent en quelque sorte la vitrine extérieure de la marque e-commerce.

Les solutions et conseils pour optimiser le transport dans la logistique e-commerce

Les différentes options de livraison en e-commerce

Dans le e-commerce, il est important de proposer plusieurs options de livraison. Cela permet de satisfaire les exigences variées des acheteurs et d’améliorer la rentabilité de l’entreprise. En effet, le poste de coût transport représente une part conséquente du budget des marques e-commerce. Il est donc primordial de l’optimiser tout en le mettant au cœur de la stratégie de la marque pour améliorer son taux de conversion.

Voici les principales options de livraison :  

  • la livraison express ou standard : le prix varie en fonction du délai de livraison ;
  • la livraison écologique : de plus en plus plébiscitée par les e-consommateurs  ;
  • la livraison à domicile : indispensable pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer ;
  • la livraison en point relais, le retrait en magasin (« click & collect ») ou en consigne automatique : ces options sont flexibles pour les acheteurs et économiques pour les e-commerçants qui optimisent ainsi les coûts, financiers et environnementaux, liés à la livraison du dernier kilomètre.

Il appartient au e-commerçant de décider d’offrir ou non la livraison gratuite sous conditions. Cette stratégie représente un coût à supporter pour la marque, mais elle peut se révéler payante à long terme.

L’externalisation de la logistique e-commerce

Externaliser sa logistique permet de s’appuyer sur une expertise et un savoir-faire spécialisés. Les prestataires logistiques proposent toute une palette de services intégrés, allant de la réception de marchandises en entrepôts jusqu’à l’organisation des livraisons, en passant par la gestion des stocks, la préparation de commandes ou le reconditionnement.  

Un partenaire logistique tel qu’Acolyt vous aide à optimiser vos transports de plusieurs manières :

  • l’utilisation d’un logiciel WMS (Warehouse Management System) pour minimiser les erreurs dans la préparation de commande et donc ne pas générer de transport additionnels ;
  • le soin apporté à l’emballage et au calage des produits pour protéger l’intégrité de la marchandise pendant le transport et la manutention ;
  • le suivi précis des colis et l’ouverture d’enquêtes auprès des transporteurs pour éviter les pertes de colis ;
  • le choix parmi un panel de transporteurs pour adapter la livraison aux exigences de la commande (délais, zones géographiques, etc.)  ;
  • la capacité à négocier de meilleurs prix de transport que le e-commerçant seul ;
  • la gestion des retours de colis.

En s’appuyant sur un logiciel TMS (Transport Management System), la plateforme a accès aux meilleures offres des transporteurs en fonction de ses besoins. Le TMS peut être intégré au logiciel WMS pour obtenir des tableaux de bord constamment actualisés, qui permettent de planifier au mieux les transports, de détecter des synergies et d’optimiser les flux. Ces technologies automatisées sont devenues des outils stratégiques essentiels pour améliorer les processus logistiques et la distribution omnicanale.

L’optimisation du transport dans la chaîne logistique est un facteur clé pour améliorer la compétitivité des marques e-commerce et renforcer l’expérience client. Une politique de livraison adaptée et un partenariat de confiance avec un prestataire logistique tel qu’Acolyt forment la base d’une supply chain performante pour soutenir le développement et créer les conditions du succès des boutiques en ligne.